Second Chapitre : Premiers travaux.

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Eäron Valil le Mer 21 Sep - 19:30

Eäron s'approchait de plus en plus du camp.
La nuit avait été épuisante et il lui faudrait un bon nombre d'heures de sommeil pour pouvoir récupérer son énergie.
Il marchait quand soudain son genou faiblit et il tomba au sol, s'endormant presque qu'immédiatement.

Le soleil se lèverait bientôt, brillant comme un feu qui rallume des cœurs.


Dernière édition par Eäron Valil le Sam 1 Oct - 20:37, édité 1 fois
avatar
Eäron Valil

Messages : 65
Date d'inscription : 31/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Sam 1 Oct - 17:26

Hommes-bêtes, PNJ :
Bagw Cornairain
Guerrier Minotaure


Bagw rongeait un os, cherchait de sa langue incisive à sucer la moelle humaine. Il travaillait à faire disparaître ce corps de bûcheron depuis une heure déjà, ne se souciant pas même de ses larbins qui allaient, de-ci, de-là, dévaliser et détruire ! Il aimait la forme du crâne, maintenant dénudé et épuré. Nacré et brillant, il possédait quelques anomalies que le minotaure trouvait amusantes. Il cimenterait plus tard le dessous et ouvrirait le dessus pour en faire une coupe de vin.


Aaah, le vin ! Quel délice ! Épais et râpeux, il chutait dans la gorge comme une cascade de nectar. Bagw n'avait jamais aimé la bière, il se refusait, contrairement à ses congénères, de boire pareille pisse d'âne. Son seigneur lui avait transmis quelques bases du raffinement, semblait-il.


En parlant de celui-ci, il apparût soudaine. Une image se forma dans l'air près de lui, entourée d'entrelacs électriques terriblement mouvants mais tout à fait statiques, comme un cadre d'éclairs ... Le portrait ouvrit la bouche pour parler, et une voix macabre résonna dans le crâne du minotaure :


" Trouves-tu ton plaisir à flemmarder ainsi sur notre maigre conquête ? "


" Eh bien ... "


" Crois-tu que cette jeune magicienne et tous ses alliés vont venir se livrer à toi !? D'ailleurs, les gens de l'Iceberg qui t'ont échappé ... "


" Comment savez-vous ?... "


" ... ont rejoins tes proies principales. Tu auras affaire à un plus grand nombre qu'ici, et à ce que je sens, vous avez ... subis trop de pertes. Si tu ne les as pas trouvé dans une semaine, considère-toi heureux si tu es encore vivant. "










Dernière édition par Narrateur le Dim 2 Oct - 16:18, édité 1 fois
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Sajin Komamura le Sam 1 Oct - 21:43

Le bateau s'arrêta presque à la verticale du rocher pourfendant. Komamura prit appui sur le rebord et se pencha au dessus du vide.

"Ola du navire !! Que faites-vous là si nombreux ? C'est un déménagement ma parole !"

D'en bas, le capitaine plaça ses mains en porte-voix :

"Amenez moi une corde ! J'ai à parler d'urgence à votre général ! Et si on pouvait éviter de tout se gueuler çà ici, çà serait mieux !"

Komamura fit signe à l'archer de baisser un peu son arc de manière moins menaçante et demanda à l'un des lanciers d'amener une corde qu'il déballa vers la coque du navire.

A voix basse, le capitaine s'adressa à Longue-Masse : "Voilà, je me suis débrouillé sans toi pour les premiers contacts, mais pendant que je devise en haut avec leur chef, arrête de bougonner et commence à réveiller tout le monde, qu'ils se préparent pendant ce temps là !"

L'homme-loup assura lui-même la corde et aida le capitaine harnaché à monter le long de la falaise. Une fois en haut, il lui tendit la main pour qu'il puisse prendre pied sur le rocher. Malgré ses traits tirés, il avait la mine grave, très grave ... et Komamura n'osa tenter le moindre mot d'esprit. Il s'écarta tandis que le capitaine faisait un salut tout respectueux mais froid au général. L'homme-loup fit signe aux soldats de s'écarter des 2 officiers pour ne pas écouter ce qu'ils allaient se dire. Il ne reconnaissait que trop bien les stigmates d'un groupe de réfugiés. Qu'avait-il bien pu se passer à l'Iceberg ?

Il sortit de sa poche la clef des fers. Aux vues de ce qu'il pressentait, la punition de Caster et Curbin allait sûrement être suspendue car des choses plus graves étaient en train de se passer ...
avatar
Sajin Komamura

Messages : 127
Date d'inscription : 28/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Orcan Damuulf le Dim 2 Oct - 11:28

Orcan attira le nouveau venu à l'écart et tout deux s'assirent face à face, sur deux maigres rochers. Sir Thomas ôta son casque, présentant un crâne dégarni dont la seule toison baignait dans la crasse. Son visage était blême, ses rides semblaient plus marqués, ses yeux regardaient le sol, sa tête jamais ne s'élevait pour voir son interlocuteur. Ils ne s'étaient même pas échangé une poignée de main, et Damuulf dut briser le silence :


" Qu'est-il arriver, Thomas ? "


" Des ... des monstres, ... par dizaines ... "


" Vous avez été attaqué ?! Par qui ? "


" Des cornes, des griffes et des crocs .... des haches et des masses ... ils ont tué plusieurs des nôtres ... il y en avait un ... "


" Oui ? "


" Il était invincible. D'un seul coup de sa hache, il a brisé le muret de retardement, j'aurais cru rêver ... Ses sabots cognaient le sol avec une telle puissance, c'est à lui tout seul un tremblement de terre, une catastrophe ... je n'ai rien pu ... "


Le soldat tomba au sol, convulsant, pris par le désarroi et la culpabilité, il criait. Des larmes, en cascade, s'écoulaient sur son visage, pour goutter sur sa longue moustache. Son corps se tordait terriblement, son coeur semblait brisé à jamais. Que pouvait faire le général pour lui venir en aide ?


Ce dernier se jeta sur l'homme à terre, lui attrapa bras et jambes et le maintint au sol. L'autre essaya de se débattre, mais Orcan prit la parole d'une voix rauque et autoritaire - il ne fut jamais aussi tranchant dans son ton :


" Monsieur, je ne vous connais que très peu, mais il ne sert à rien de vous faire souffrir. Vous n'y êtes pour rien, vous avez tout fait - j'en ai la certitude - pour défendre le village que vous vous étiez promis de protéger. Maintenant que c'est fait, ne ressassez plus tout cela. Je suis sûr que cette mauvaise aventure vous a brisé, mais elle vous offre la possibilité de vous forger à nouveau, ne restez pas sur cet échec et rejoignez-nous. Des bases nouvelles s'offrent à vous pour ... "


Ses paroles furent coupées net par un poing virulent, il fut projeté en arrière et atterrit à peu de distance du rocher où il était tout à l'heure assis. A deux doigts, sa nuque s'y brisait. Sir Thomas s'était relevé, et déshabillait du regard Damuulf.


" Je suis désolé de vous avoir montrer de tels états, mais respectez donc mon deuil ! "


" Bien, conservez-le le temps qu'il faudra. " fit le général en se mettant à nouveau debout. " Mais je tiens à regagner ma dignité. " Et il décocha un droit au capitaine, qui s'étala violemment à terre.


Tout en se caressant la machoire, ce dernier lança : " Partant sur ses bonnes bases, pouvez-vous accueillir tous mes gens ? "


" Sans problème, mais il faudra que vous m'aidiez à les organiser, ils vivront maintenant à la manière des militaires et devront s'acquitter des devoirs des militaires. "


" C'est donc bon. "


Orcan tendit une main à Thomas et l'aida à se relever. Puis ils allèrent donner des ordres à leurs hommes respectifs.
avatar
Orcan Damuulf
Noble

Messages : 126
Date d'inscription : 20/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://csertiona.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Eäron Valil le Dim 2 Oct - 13:50

Eäron Valil se réveilla en douceur. Le soleil était bien monté par rapport à tout à l'heure. Il s'était évanoui dans une région de la forêt qu'il ne connaissait que très peu.

Pour trouver son chemin, il posa à terre ses deux mains et envoya son esprit explorer les environs. Il s'était apparemment éloigné du camp plutôt que de s'en approcher comme il avait cru faire.
Il repéra rapidement son chemin et sut qu'il devrait marcher encore plusieurs heures. Bien qu'il était rapide, il ne pourrait pas courir pendant tout ce temps. De plus, il était encore affaibli.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il vit un homme-lézard planté devant lui, qu'il le regardait d'une façon à la fois surprise et aimable.
Il connaissait peu cette race là et n'avait jamais pu en voir un en vrai. Les seules descriptions qu'il en avait venaient de son défunt maître.
Il le salua, ne ressentant aucune méchanceté. Son salut lui fut rendit.

Il maîtrisait quelques rudiments de cette langue.

« Homme-Lézard. Je me nomme Eäron Valil. Veuillez m'excuser de m'être aventuré sur votre territoire. »

Ses yeux s'écarquillèrent et il resta bouche-bée quelques instants.

« Vous parlez notre langue ? »

Sa voix était rauque, entrecoupée.

« J'en maîtrise en effet quelques expressions et mots. Suffisamment pour me permettre de communiquer avec vous. »

Eäron rit intérieurement, pensant à son enfance. Il avait toujours adoré cette langue là et y avais consacré beaucoup d'efforts d'apprentissage.

« Je suis le Seigneur Balegleth. Ceci n'est pas mon territoire, je vagabondais à la recherche d'un compagnon.

- D'un compagnon ?

- Oui, la vie dans mon ancienne cité ne me plaisait plus. J'ai voulu découvrir le monde en partant à l'aventure. Quel plaisir de trouver un druide avec lequel je puisse m'exprimer. Et vous que faîtes-vous par-ici ?

- Je retournais à un camp d'humains que j'aide.

- Des humains ? Depuis quand les druides se mêlent aux hommes ?

- Depuis peu ... »

Ils parlèrent ainsi pendant plusieurs minutes.

« Je peux peut-être vous aider ?

- Volontiers ! A ce que je sais, vous vous déplacez rapidement, non ?

- C'est petit de le dire, dit-il, un sourire aux lèvres. Vous pouvez monter sur mon dos si vous le voulez. Où allons-nous ? »

Après être monté sur son dos, le druide posa ses mains sur la tête de l'homme-lézard et lui transmis les images de la région ainsi que le chemin à emprunter.

« Nous y serons bientôt ! »

Le départ fut violent et Eäron dut s'agripper fortement pour ne pas tomber.
En effet, ils y seraient vite ...


Dernière édition par Eäron Valil le Lun 24 Oct - 18:35, édité 2 fois
avatar
Eäron Valil

Messages : 65
Date d'inscription : 31/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Sajin Komamura le Ven 14 Oct - 20:13

Curbin et sir Caster furent détachés, la sanction temporairement suspendue. Avec les 4 gardes qu'il avait sous la main plus les 2 combattants, des cordes et grappins furent distribués ainsi qu'une échelle de cordes. En peut de temps, les efforts furent coordonnés pour permettre à tout le monde de monter. Les derniers vérifièrent les amarres fixées aux anfractuosités de la paroi, et aussi l'ancre, avant de remonter. Le bateau pourrait ainsi rester en place, sauf en cas de forte tempête où il s'écraserait contre la falaise, mais c'était le mieux qu'ils pouvaient faire.

Le camp était réveillé maintenant, et les réfugiés étaient regroupés autour des feux de camp. Il fallait faire un inventaire complet et préparer un repas conséquent.

Komamura commença sa revue des troupes pour vérifier qu'il ne manquait personne.
avatar
Sajin Komamura

Messages : 127
Date d'inscription : 28/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Sam 15 Oct - 15:02

Camp Csert, PNJ :
Luche Scailwoualqueur
Soldat 2nde Classe


Luche fut désigné, avec trois de ses camarades et deux nouveaux venus, pour chasser dans un secteur de forêt qui avait été jugé, par les éclaireurs, grouillant de gibiers. Il retrouvait enfin Sir Caster !

" Tu vas bien ? "

" Oui, malgré le vent et le froid, ça n'a pas duré aussi longtemps que ça devait l'être initialement, je me juge donc plutôt content ... j'ai entendu l'attaque ; y a-t-il eu beaucoup de morts ? "

" Six, je crois. "

" Nom d'un chien !! ... " Il se retourna vers les deux inconnus. " Vous arrivez donc à point nommé, messieurs ! "

" Nous aurions préféré rester au coin du feu, chez nous, croyez-moi ! "

" Ah ça, pour sûr ! "

Luche les fixa, interloqué. Puis il prit à l'écart Caster et maugréa :

" T'as vu comment ils nous traitent, parbleu !? "

" Ils viennent de tout perdre, Luche ... "

" Ça n'excuse rien. "

" Au contraire ... Revenons dans le groupe, nous n'allons pas commencer à les traiter comme des étrangers, ils font maintenant partis du même corps que nous. "

" Ouais, si tu le dis ... "

Ils apprirent que les deux hommes se nommaient Piso et Bernulf. Tout d'un coup, un buisson bougea tout seul, et un cerf, d'une taille et d'une beauté telles, qu'ils furent surpris et émerveillés. Ils rirent de bon coeur d'une même bouche et coururent après.


Dernière édition par Narrateur le Dim 23 Oct - 15:29, édité 1 fois
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Enoria Golgotha le Dim 16 Oct - 20:06

Les bruits dans le camp réveillèrent Enoria. Slap avait enfin un aspect normal. Il dormait toujours. Elle s'habilla tranquillement en écoutant les conversations au dehors. Elle comprit que l'Iceberg avait été attaqué et les réfugiés étaient arrivés au camp par bateau. Elle se pencha au dessus de son patient et posa sa main sur sa poitrine. Une chaleur magique se diffusa dans le corps du jeune homme.

"Je ne peux pas faire mieux pour le moment !"

Elle se leva, ramassa son sceptre et sortit juste au moment où l'homme-loup passait non loin de sa tente en faisant sa revue des effectifs.

"Je suis présente ! Et Slap aussi !

Bien ! Il faut ...

... s'occuper des réfugiés oui je me doute, je vais aller offrir mon aide et soigner ceux qui en ont besoin !

Mais comment ... ?

Il est temps que j'arrête d'être un boulet, alors je me rend utile !
"

Elle s'éloigna. Elle était contente de son petit effet. Pas besoin de lui expliquer toute la situation, elle s'était mise au courant toute seule. N'empêche, çà en faisait plein de monde en plus dans ce camp !
avatar
Enoria Golgotha

Messages : 121
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation : toujours en mouvement est la force

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Dim 23 Oct - 15:52


Algo Pitagor
Scientifique

Algo déambulait dans ce campement d'étrangers, son calepin continuellement noirci par son porte-fusain, il cherchait des nombres qui lui étaient inconnus pour se rendre utile, chose qui lui avait fait longtemps défaut. Mais il sentait en ce jour la probabilité - qu'il avait élevé à soixante-quinze pour cent - dans ce camps, de personnes qui n'avaient sur lui encore aucun préjugé, qu'il pouvait développer ce qu'en dix-sept années il n'avait su construire : une sociabilité, des amis, des relations amicales, et d'autres trucs ordinaires, aaaah ! Nom d'un chien, qu'il avait hâte !

Il reprit d'une nouvelle curiosité son travail de recensement et quand il se trouva, surpris, à son point de départ, et qu'il eut refait trois fois le tour du camp, en notant le nombre de personnes partis à la chasse, il vint faire part de son résultat au général :

" Bien le bonjour, monsieur - c'est, je crois, la formule d'accroche et de courtoisie qui est d'usage pour parler à quelqu'un - je vous remercie de nous accueillir - ici c'est bien ce que je suis censé dire en pareille circonstance selon les principes humains -, et comme moindre compensation, je vous offre mes services de scientifique, à commencer par ce rigoureux recensement, dont je ne cache pas ma fierté quant à son exactitude. "

" Dîtes simplement " bonjour " et " merci ". "

Le général saisit avec intérêt le petit papier que venait de lui passer Algo, déchiré à son carnet.

" Nous serions donc en tout et pour tout quarante-sept ... Autant le nombre de nouveaux arrivants me ravit, autant le nombre de survivants d'avant me mine le moral ... Les mathématiques sont à double-tranchant, n'est-ce pas ? "

" Et ce n'est là qu'une faible utilisation de ceux-ci, monsieur. Je pourrais vous être bien plus utile encore si vous me permettiez ... "

" De travailler avec des comparses à vous ? "

" J'aurais donc des comparses, ici ?! " sauta de joie Algo Pitagor.

" Deux nains qui n'ont pas l'air d'être néophytes, en tout cas. "

" Des nains ? Mais c'est merveilleux ! Depuis le temps que j'étudie des théories, des thèses et d'autres écrits de ce peuple merveilleux, de cette science fantastique qu'ils ont su développé ! Oh oui ! OH OUI !!! "

" Rejoignez-les, ils sont dans la grande tente, plus à l'est. Bonne journée, et bienvenue parmi nous, monsieur ... ? "

" Pitagor, Algo Pitagor. "

Ils se serrèrent la main et se saluèrent. Puis, Algo partit en courant vers la tente signifiée.
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Bardok Poing de la Terre le Lun 24 Oct - 12:46

Bardok avait sorti une table devant la tente et cloué un plan dessus. Il faisait l'inventaire de tout ce qu'il y avait à faire. L'arrivée des réfugiés de l'Iceberg annonçait à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Une bonne car voilà plein de nouvelles mains d’œuvre pour construire palissade et autres défenses. Mais une mauvaise aussi car vu le danger représenté par les hommes-bêtes et surtout le Minotaure, il allait falloir construire cette palissade en un temps record.

Dahîn était déjà à pied d’œuvre, entrain de coordonner les bucherons qui commençaient à déblayer la zone autour du camp et les cantonniers qui délimitaient la future fosse qui allait accueillir la palissade.

Bardok vit arriver en courant un humain aux allures et à la tenue clairement pas paysan du tout. Lorsqu'il apprit qu'Algo Pitagor était un scientifique et que le général lui avait dit qu'il pouvait trouver des confrères sous la tente des nains, il l'accueillit avec un franc sourire.

"Enchanté de vous connaitre mon chez Pitagor ! Appelez moi Bardok, çà ira plus vite ! Mon collègue Dahîn est là-bas ... il supervise la collecte du bois et le début des travaux ... Nous ne serons pas trop de 3 pour encadrer tout ce petit monde qui essaie de nous construire des défenses potables face aux monstres ! (Il lui montra le plan cloué sur la table) Mais vous, quelle est votre spécialité ?"
avatar
Bardok Poing de la Terre

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Lun 24 Oct - 15:38


Algo Pitagor
Scientifique


" Eh bien, j'excelle dans les mathématiques en général ; je possède les connaissances de base en astrologie, alchimie, cosmologie, ... "

" P't'être pas la peine que vous me fassiez la liste complète, si ? "

" Voilà, je suis polyvalent, si vous préférez. D'ailleurs, si je puis me permettre ... "

Il se pencha sur le plan cloué à la table.

" Ce plan, aux faits de l'arrivée de nous autres, gens de l'Iceberg, devient des plus risibles. Je vois bel et bien que vous avez agrandis quelque peu, suite à cette considération, le périmètre du camp, mais selon des critères d'hygiène - nécessaire à la survie de notre campement à long terme - il faudrait une distance minimale entre deux tentes que j'évaluerai à cinq pas ; ce serait aussi l'espace le plus restreint possible pour le passage de charrettes, et d'autres engins de transport ; espace que j'imaginerai très vite encore plus restreint par l'occupation d'armes et d'équipements militaires, et d'autres étalages dont le soldat humain a la manière si discutable. Nous en viendrons donc à une distance minimale entre deux tentes de, peut être huit pas. Mais j'ai, dès mon arrivée ici, fait le recensement du nombre de personnes exactes présentes ici, plus celles qui étaient partis à la chasse. Mon résultat est le suivant, nous sommes quarante-sept. Selon ces estimations, si nous souhaitions établir deux personnes par tente, sans compter sur le fait qu'il ne faille pas séparer les familles icebergeoises, il faudra élargir ce périmètre d'une cinquantaine de pas. Cela retardera considérablement l'avancée de la construction de ces défenses, aussi, il faut se concentrer dès maintenant dans le défrichement d'un vaste rayon autour de nous. Je présumerai ... "

" Ola ola ! Laisse-nous en un peu, garçon ! "
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Seigneur Balegleth le Lun 24 Oct - 18:32

Non loin du camp ...

L'homme-lézard s'arrêta lorsque Eäron lui eut dit qu'il s'approchait à grand vitesse du camp et qu'il y serait bientôt.

« Peut-être vaut-il mieux que je vous laisse ici non ? Voyons-nous au dehors le temps que l'ambiance se calme un peu. »

En effet, on pouvait entendre à près d'un kilomètre le martèlement des outils et les rires des soldats.

« Je me demande ce qui a bien pu se passer ... Il me semble que notre nombre se soit accru depuis hier. Ce n'est pas grave, venez tout de même, nous arriverons bien à passer inaperçu ... »

Eäron et le Seigneur Balegleth avait une très nette préférence pour le calme et la sérénité. En disant cela, il était sûr que la situation qui allait suivre n'allait pas vraiment se déroulait comme il aimait l'imaginer.

« Suivez moi de peu, évitons de les alerter. »

Malheureusement, l'homme-lézard était bien trop grand pour passer inaperçu et une sentinelle signala presque qu'immédiatement leur présence. Aussitôt, les hommes prirent leur arme et foncèrent dans les bois, comme traquant un gibier pour s'assurer du manque de présence de tout danger. Qu'elle fut leur surprise lorsqu'ils se retrouvèrent nez à nez avec le druide. Mais récent au sein du camp, celui-ci n'était pas très connu par tous et quasi-inexistant des nouveaux arrivants.
Les hommes pointèrent leurs armes méchamment en leur direction et attaquèrent tels des brutes.

« Je fais partit de ce camp et vous n'avez nul raison de m'attaquez, messieurs.
- Tu protèges un satané démon ! Qui nous assure que tu es avec nous ? Comment pourrions-nous avoir confiance ? Capturez-les !, ordonna-t-il d'une voix puissante pour se faire entendre par tous. »


Mais Eäron n'était pas de très bonne humeur. Il avait quitté le camp la veille et la marche de la journée l'avait éreinté. Nul besoin d'autres douleurs. Il empoigna fermement son bâton et répliqua au premier échange avec le premier soldat. D'autres attaquèrent à leur tour et enchaînant les parades, il sut bloquer et garder une distance de sécurité avec leurs assaillants. Profitant du moment que lui avait fournit ses paroles, l'homme-lézard s'enfuit en s'éloignant des humains. Puis il revient, en furie, fonçant sur les hommes avec lesquels Eäron étaient aux prises. Pris de peur par tant de fureur et de vitesse, ceux-ci s'écartèrent et se dispersèrent. En passant, Balegleth chuchota à l'oreille du druide :

« Suis-moi et indique-moi le chemin à suivre pour rejoindre le chef de ce camp. S'il y en a un. »

Il pria silencieusement pour qu'un être intelligent puisse exister dans ce camp d'affreux idiots.

« Dévie légèrement à droite et nous y serons, cria Eäron à sa suite. »

Effectivement, moins de dix secondes plus tard, après avoir enjambé quelques douves en construction et feux de camp éteints, ils arrivèrent au milieu du camp en vue de quatre tentes imposantes.
Ils s'arrêtèrent de courir et ils faillirent percuter le général en entrant dans la tente.
Derrière, les hommes avaient repris leurs esprits et se précipiter au "secours" de leur chef bien-aimé.
avatar
Seigneur Balegleth

Messages : 7
Date d'inscription : 02/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Orcan Damuulf le Lun 24 Oct - 19:07

Cette arrivée surprit énormément Orcan. Il ne s'attendait pas à ça, même s'il ne s'attendait pas non plus à l'arrivée des gens de l'Iceberg, et à la présence des hommes-bêtes dans la région, et ... Oui, bon, il allait de surprise en surprise, et ça le lassait terriblement. Connaissant ses hommes, il savait d'ores et déjà leur réaction, aussi dégaina-t-il son sabre et le planta à l'entrée de sa chambre. Quiconque tenterait maintenant de la pénétrer prendrait des risques ... considérables.

Ceci fait, il leva le doigt d'un geste impérieux pour clouer le bec aux deux impétueux. Non pas que Damuulf appréciait tant que ça le protocole, mais il n'aimait guère être dérangé en pleine méditation sans être prévenu, d'autant que les soucis du moment étaient des plus fatigants. Et à deux doigts de plus, il aurait été les quatre fers en l'air.

" Je ne vous cache pas que cette arrivée fracassante ne me fournit que plus d'a priori. Faîtes succinct et clair, j'ai beaucoup à faire. "

Il s'assit et leur fit signe d'en faire autant.

" Alors ? "
avatar
Orcan Damuulf
Noble

Messages : 126
Date d'inscription : 20/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://csertiona.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Eäron Valil le Lun 24 Oct - 19:53

« J'ai rencontré le Seigneur Balegleth en forêt tandis que je m'étais évanoui après une nuit de marche. Je me suis exilé le temps d'un soir pour pouvoir entrer en communication avec mon maître.
Sur le chemin du retour, je l'ai croisé et nous avons sympathisé. Il a quitté son pays suite à la mort de son fils et aimerait se rallier à notre cause, le temps d'un moment. Nous sommes arrivés et nous avons mal été accueilli par les brutes épaisses de ce camp qui nous ont cru pour de farouches ennemis. Nous avons fait une percée afin de pouvoir vous parler directement.
Je vous rassure : nous n'avons blessé personne.


- Et cet individu parle-t-il notre langue ?

- Malheureusement non, je suis probablement le seul à pouvoir communiquer avec lui.

- Vous pouvez m'en dire plus ? Sa race ?

- Bien sûr. C'est un homme-lézard, âgé de quatre-vingt ans. À savoir qu'ils peuvent vivre jusqu'à plus de deux cents ans pour certains et c'est d'ailleurs fréquent.

- D'accord, merci. Vous m'en direz plus une prochaine fois, j'ai besoin d'être seul. Sinon, je crois qu'Enoria vous cherche pour une histoire assez importante. Installez-le dans votre tente pour cette nuit. Bonne soirée et à tout à l'heure. Faîtes également parvenir un message à Sajin pour le prévenir de son arrivée et demandez-lui de faire circuler l'information au camp entier. »

Ils se saluèrent et les deux intéressés quittèrent la tente, Eäron transmettant la discussion qu'il venait d'avoir avec le général à son ami. À l'entrée se trouvait justement le loup anthropomorphe.
avatar
Eäron Valil

Messages : 65
Date d'inscription : 31/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Lun 24 Oct - 23:28


Caïm
Centaure vagabond

" Que fais-tu ? "

" Je regarde des âmes querelleuses qui vont se battre avec d'autres, dont il ne manque que les cornes et les poils pour ressembler à ces premières. "

" Ne vas-tu pas te battre avec les autres ? "

" Je suis comme vous. "

" Comment ? "

" Assez intelligent pour rester en arrière. "

" Me traiteras-tu de lâche ? "

" Je parlais d'intelligence. "

" Tu m'agaces. "

" Pour si peu ? "

" Pars. "

" Je me suis donc mépris sur les capacités de votre encéphale, toutes mes excuses. Hahaha "

Il finit son rire d'un hennissement et sortit du souterrain à toute vitesse. Au passage, ses sabots s'enfoncèrent dans le moelleux corsage d'une ogresse saoule. Il y avait donc de ça aussi dans ces cavernes effroyables. La grossière l'injuria furieusement, mais il était déjà dehors.

Il observait maintenant la troupe menée par le satyre partir rageusement vers les huttes gobelines.

Pauvres petits êtres vicieux, la colère va donc s'abattre sur vous.

avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Mar 25 Oct - 15:11

Le satyre avait gardé avec lui les plus petits des hommes bêtes. La sous race comme disent les autres, ils remplaçaient la face de bouc à grandes cornes par une tête plus humaine, avec juste des cornes de diablotins. Contrairement à leurs cousins qui faisaient facilement plus de 6 pieds de haut, ceux-ci étaient légèrement plus petits que les humains. Mais ce qu’ils perdaient en musculature bestiale, ils le gagnaient en ruse et en vitesse. Et c’est cela dont il avait besoin.

En arrière, il poussa sa troupe vers le camp gobelin. Il commença à passer entre les rangs en filant des tapes sur toutes les têtes qui passaient à sa portée. Sa façon à lui de leur faire comprendre qu’un ordre très important allait leur être donné. Arrivé au niveau des 1ers, il tourna la tête pour regarder sa troupe. Il était peut être beaucoup moins grand et large que Bagw, mais on lisait la même lueur maléfique dans son regard, et plus d’un d’entre eux avait déjà été égorgé pour l’exemple. Ils savaient qu’il ne tolérait pas l’incompétence, aussi, étaient ils tous concentrés à ce qu’il allait dire :

"Rappelez-vous bougres d’andouilles ! Je ne veux pas un génocide ! Ce qui m’intéresse, c’est de les vaincre et de les asservir ! Pas de tous les tuer ! Alors tuez ceux qui ne sont pas capables de se rendre, mais autant que possible, brisez des membres, assommez-les, incapacitez moi tout çà ! Je m’occupe personnellement de leur chef ! Quant au shaman, on a déjà tout ce qu’il nous faut question magie, donc lui, vous avez le droit de vous défouler ! Et méfiez vous bon sang ! Les gobelins sont presque aussi fourbes que nous !"

Il accéléra le pas jusqu’à se mettre à courir sur ses sabots ferrés, bientôt imité par ses hommes, armés de javelines, de hachettes et autres coutelas, que de l’équipement léger.

Ce crétin de Truc a la garde des gremlins mais il me faut quelque chose de plus fiable comme troupe, ces gobs feront parfaitement l’affaire ! En plus, je suis sûr qu’ils connaissent l’emplacement du campement halfelin ceux là ! Ils seront mon prochain objectif ! Laissons à Bagw et ses brutes les assauts frontaux sur les zones fortifiées humaines, moi je préfère l’annexion méthodique de la forêt !

Je me sens plus rassuré que Caïm garde un œil sur notre « allié » … Y’a pas à dire … mais je le sens pas ! Autant Bagw est super facile à cerner, autant lui, je n’arrive pas à deviner ce qui trotte dans sa tête, ou en tout cas sous la capuche de son manteau !


La troupe fit irruption dans un silence de mort au beau milieu du campement gobelin. Le temps que les sentinelles donnent l’alerte, il était déjà trop tard pour mettre des défenses en place …
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Sajin Komamura le Mar 25 Oct - 15:22

A l'entrée du camp, Komamura et Eäron échangèrent leurs informations respectives. Il salua humblement Balegleth mais ce dernier sentit l'espace d'un instant comme un léger malaise chez l'homme-loup.

J'y peux rien, mais les écailleux m'ont toujours rendu nerveux ... Et depuis l'affaire des drakes, çà ne s'est pas arrangé ! Enfin, si Eäron est sûr de lui, qu'il soit le bienvenu dans le camp !

Komamura à son tour signala à Eäron qu'Enoria le cherchait pour parler de son histoire de satyre.

"Je vais aller voir les capitaines pour coordonner la gestion des hommes ! Après tout, en même pas 2 jours, nous perdons une demi-douzaine de garde, et en gagnons presque autant dont un nouveau capitaine !

N'empêche ... Je suis rassuré par la carrure du Seigneur Balegleth, si les troupes du Minotaure nous tombent dessus, il ne sera pas de trop pour nous aider ! Souhaitez-lui la bienvenue au camp, s'il vous plait Eäron ! Ce qui par contre va peut être poser problème est que vous êtes le seul à pouvoir parler avec lui ... mais on va s'arranger !
"
avatar
Sajin Komamura

Messages : 127
Date d'inscription : 28/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Bardok Poing de la Terre le Mar 25 Oct - 15:36

Devant la tente des nains :

"Tant que çà ? Ah ouais carrément, mon plan vaut plus rien ! Çà en fait du populo d'un coup !

Mouais, pour ce qui est des familles Ice-machin-comme-tu-dit, j'vois aussi une autre raison de les grouper dans la même zone du futur village ! C'est principalement des civils ! Donc pas pour les baraques extérieures ! Ici on est tous des combattants venus de tous les horizons, donc vaut mieux s'arranger pour que les civils soient au centre, et les combattants à l'extérieur !
"

Il sortit un rouleau vierge et déplia sa feuille sur l'autre. En transparence, il recopia les éléments inaliénables : le cours de la rivière, la forme de la falaise, le promontoire et le rocher qui provoque le coude de la rivière.

"Bon, bon, bon ... alors si je prends en compte tout ce que tu m'a dis, va effectivement falloir déboiser nettement plus ! Tu penses que combien des habitants d'Iceberg peuvent nous aider pour couper des arbres ?

Ah zut ! Faut aller dire à Dahîn d'arrêter son fossé pour la palissade ! Il faut prévoir plus large comme tracé !

Tiens mon grand, on va voir c'que tu vaux tout d'suite ! Mes outils à dessin sont à l'intérieur, sur la table ! Moi, je vais prévenir Dahîn qu'on doit changer nos plans ! toi, commence à mettre sur papier le nouveau-nouveau plan du futur village !
"
avatar
Bardok Poing de la Terre

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Enoria Golgotha le Mer 26 Oct - 0:11

A l'infirmerie, Enoria se contenta d'aider à faire des pansements et de la couture sur les cicatrices. Elle n'utilisa qu'une seule fois son sort de guérison sur la personne la plus mal en point en expliquant qu'elle ne pouvait pas le faire plus d'une fois par jour. Les autres acceptèrent.

Elle revint aussitôt terminé vers sa tente et s'assit en tailleur face à Slap qui se réveillait doucement.

"Ah te voilà réveillé ! Çà tombe bien, il faut qu'on parle ! Tu as déliré l'autre nuit dans ton sommeil ! Et depuis, j'ai fait mes recherches dans mes bouquins ! Cette faiblesse n'est pas normale ! Elle est magique ! Et quand on sait que ton grand frère décide de tout pour toi et ton autre frère, çà ne m'étonnerait pas qu'il y ai un lien !

Mais il y a un moyen de te soigner de çà, de cette magie ! D'après ce que j'ai compris de ce que tu racontais en dormant, ta mère était une puissante magicienne, et les pouvoirs de ton frère viennent d'elle ! Donc, il serait logique de penser que toi aussi tu peux développer des pouvoirs ! La voilà la solution pour te soigner ! Tu l'as en toi quelque part ! ...

Par contre, tant que tu restes ici, il risque de t'arriver d'autres problèmes ! Ce Curbin, je ne le sens pas ! Et avec les villageois de l'Iceberg ici, vu les tours que tu as dû leur jouer, çà risque d'être pire !

Personnellement, j'en ai assez d'être dépendante des autres, pour une fois, on va se débrouiller tous seuls ! Nous les faiblards, on va tout faire nous même ! Voilà mon plan : On attend la nuit et on file, tu nous conduis là où tu vivais avec tes frères ! Ils sont entre les mains des halfelins donc ils n'y seront pas ! Je trouverais sûrement là-bas de quoi te rendre plus fort ! plus puissant ! Une fois que çà sera fait, on ne sera pas trop de deux pour aller sauver Flinny ! Après, on sera des héros ! Tout le monde reconnaitra ta valeur ! Plus de brimades ! terminé !

Alors, tu en penses quoi ?
"

Elle attendit son avis.
avatar
Enoria Golgotha

Messages : 121
Date d'inscription : 06/03/2011
Localisation : toujours en mouvement est la force

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Dim 30 Oct - 14:01


Algo Pitagor
Scientifique


Algo attrapa la grosse trousse à dessin de Dahîn et la posa au pied de la table. Puis il chercha un tabouret avant de s'asseoir dessus. Il était resté debout depuis le départ de l'Iceberg, ce mince confort le soulageait déjà. Puis il pencha ses yeux vers le dessin et se mit à réfléchir intensément. Il y avait longtemps qu'il n'avait plus fait de cartes en comptant autant de paramètres en compte ... En corrigeant ces nains, il s'était peut être donné un challenge qu'il ne pourrait pas relever.


Le jeune Pitagor fouilla dans la trousse, sortit un compas et commença à tracer la zone à déboiser, en veillant à dépasser le rocher qui provoque le coude de la rivière. Une idée à propos de ce dernier lui vint : un avant-poste, une tour ou une cabane en hauteur conviendrait parfaitement à la surveillance d'un secteur très important, surtout s'il était construis sur ce rocher. De plus, avec la longue-vue du navire sur lequel il était venu, il pourrait encore augmenter ce périmètre. L'idée était tout bonnement géniale et elle serait bientôt vitale, il n'en doutait plus.

Il dessina un simple carré sur ce rocher, saisit une autre feuille et établit les perspectives cavalières et le plan de cette tour.
avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Narrateur le Lun 31 Oct - 16:42


Trép et Glép
Le tandem de gardes du Chaman Gobelin / Hobgobelins


L'attaque était soudaine, il n'avait pas eu le temps de renifler l'ennemi correctement. Habituellement, il n'avait qu'à humer l'air pour connaître faiblesses et forces de leurs ennemis. C'était là l'un des deux pouvoirs que le Chaman leur avait offert. Le second, plus utile encore, consistait à une vision nouvelle, terriblement précise et alarmée, qui se révélait meurtrière au combat.

Ils encadraient, comme le voulait leur fonction, le Chaman. Ce dernier bombardait les assaillants de rayons mortels de sa propre magie, et d'autres trucheries diaboliques (crânes explosifs, dents de dragon enflammants, etc). Et ce trio - qui n'était pas sans en rappeler un autre - avançait avec facilité au milieu des vagues de petits cornus malfaisants et baveux.

avatar
Narrateur

Messages : 120
Date d'inscription : 28/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Bardok Poing de la Terre le Ven 4 Nov - 13:57

Au camp des réfugiés ...

Suite aux derniers changements dus à l'arrivée des Icebergeois et aux modifications de calculs d'Algo, le périmètre de coupe avait été modifié. Les 2 nains coordonnaient tous ceux qui avaient été désignés comme bucherons, laissant aux capitaines le soin de gérer ceux qui surveillaient tout çà.

Les arbres qui étaient attaqués en priorité étaient ceux situé entre le futur périmètre de sécurité et l'emplacement de la future palissade. Ce qui allait créer provisoirement un "anneau" d'arbres entre les limites du camp actuel et celles du futur camp élargi. La défense collective passant avant le confort personnel, ceux là seraient coupés après que la palissade soit construite.

Au fur et à mesure que les troncs étaient abattus, ils étaient acheminés le long du tracé de l'emplacement prévu pour la palissade et Dahin,aidé du charpentier de l'Iceberg taillaient déjà des rondins utilisables dans le bois amené.

Autant pour les bêtes sauvages de la forêt que pour leurs assaillants, la palissade avaient été prévue haute, et munie d'un chemin de ronde. En 2-3 jours, elle serait quasiment prête mais ils n'auraient pas le temps de concevoir un chemin de ronde consolidé et certifié nain. Il serait certes suffisamment solide pour supporter le poids de plusieurs gardes humains au même endroit, mais en ce qui concerne Sajin ou Balegleth, rien n'était sûr. Déjà qu'avec l'homme-loup, les nains devaient constamment revoir leurs calculs, mais en apprenant l'existence du Minotaure à 2 jours de marche, et surtout, en voyant arriver l'homme-lézard avec le druide, ils surent qu'ils étaient désormais obligés à la perfection en matière de solidité.

Les 2 journées de travail qui s’annonçaient, promettaient d'être longues.
avatar
Bardok Poing de la Terre

Messages : 19
Date d'inscription : 04/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Dahin Roc d'Acier le Sam 5 Nov - 18:28

Les rondins étaient taillés et biseautés. Avec sa pioche, Dahîn traçait une fine tranchée, là où ils devraient creuser plus profondément pour aligner les rondins et créer la palissade.

"Alors comme çà t'a laissé un n'humain bricoler le plan avec ton matériel ? C'est qu'il a dû vachement t'impressionner pour le laisser faire çà !

Il est pas comme tous les autres ! il a un cerveau lui ! Et puis çà va l'mettre dans l'bain tout de suite ! Ici, on parle pas, on agit ! Si il me fait un bon plan, alors le v'là engagé ! Sinon, ben j'lui filerais une tape derrière la tête !

Ouais ! Et puis on s'ra pas trop de 3 pour s'assurer que les choses soient faites correctement ! J'ai horreur du travail de gougnafier ! Et pour quand le minotaure va s'pointer, t'a des idées ?


De toute façon, les défenses que tu pourrais établir en 2 jours ne résisteront pas plus que le rempart de l'Iceberg, donc il faut le tuer plus vite qu'il ne nous défoncera ! Mon lance-disque héliopropulsé, çà n'marchera pas sur un escogriffe pareil ! Je pourrais bricoler des Scorpions, l'idéal serait de forger des fers barbelés au bout des carreaux ...

Forger des pointes qui font plus de mal à enlever qu'à pénétrer, c'est mon truc, je m'en occupe ! Je te laisse le mécanisme des machines !

Les herses à ressort qu'il nous faut face aux drakes, çà marcherait aussi sur lui !

Oui mais on n'aura pas le temps de fondre tout le métal nécessaire, déjà qu'on l'a pas encore extrait du sol ... çà sera bien pour plus tard, mais pas pour là !

Va vraiment falloir qu'on se bricole des petites chaudières à vapeur ! Elles nous fourniraient toute l'énergie qu'il nous faudrait !

J'ai un cousin qui étudiait la possibilité d'en faire des portatives, genre la taille d'un gros sac à dos, il avait dans l'idée de la souder à une armure de plaque pour en faire un thermo-guerrier ... mais çà, c'était avant que la cité ne se fasse raser ...

Faudrait qu'on poursuive ses recherches ! Çà serait bougrement pratique çà ! On pourrait compenser l'écart de force avec un minotaure, ou un homme-loup !


Tu l'as dit l'rouquin !"
avatar
Dahin Roc d'Acier

Messages : 13
Date d'inscription : 03/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Slap-tout-sourire le Sam 5 Nov - 18:43

Sous la tente d'Enoria :

*Me soigner ? me rendre fort ? de la magie ? plus du tout dépendant de Triom ? Être fort ? un héros ? le héros de maman ? prouver à Triom que je peux tout faire sans lui et réussir ? Dev'nir un puissant sorcier comme lui ?

Y'a trop d'hommes méchants dans ce camp d'malheur ! Ce blondin, c'est pas l'seul ! Je les aime pas ! M'en fous d'eux, si je pars, c'est tant mieux ! Surtout si je reste avec maman ! Je la lâcherais plus ! Où qu'elle va je vais, c'est décidé !*


"J'adore ton plan M'man ! D'ac ! On part ce soir ! Je t'emmènerais à notre repère ! Dorénavant, je te lâche plus !"

*Et après, une fois qu'elle m'aura donné la magie, je reviendrais me venger de tout ceux qui m'ont fait du mal !*
avatar
Slap-tout-sourire

Messages : 22
Date d'inscription : 28/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Eäron Valil le Dim 6 Nov - 15:42

Eäron devait voir la magicienne. C'était déjà la deuxième personne qui le lui signalait ... Que pouvait-elle bien vouloir ?

« Balegleth, je dois voir une amie. Elle me cherche depuis maintenant presque un jour et son problème a l'air assez sérieux. Je vais donc te laisser. Voilà une carte du camp, ma tente se situe ici, dit-il en lui montrant un emplacement du doigt.
On se retrouve là-bas dans une heure, je te laisse visiter le camp mais évite les contacts avec les autres hommes. Comme tu as pu le voir, ils ne sont pas tous amicaux. Je te conseille de rendre visite aux nains, ils aimeraient bien faire quelques parties de cartes avec toi.
Lorsque j'étais petit, j'ai rassemblé sur ce vieux carnet une multitude de mots de ta langue. Ils sont répertoriés en ordre alphabétique. Tu trouveras leurs équivalents juste en face. J'espère qu'il pourra t'aider dans la compréhension des hommes. Par contre, il est incomplet et si tu ne comprends pas, n'hésite pas à noter ce qu'on te dit. Je pourrais te traduire le soir-même si tu le souhaite.

- C'est très gentil de ta part de m'offrir un tel cadeau. Merci encore Eäron Valil. »

Ils se serrèrent l'avant-bras comme deux frères de sang et le druide s'éloigna. Avant de partir, il prit quelques affaires à lui. Peut-être pourrait-il également apporté de l'aide à la jeune femme. Il retrouva très vite le chemin jusqu'à la tente d'Enoria, il entra et la trouva en compagnie du jeune gars bizarre.
avatar
Eäron Valil

Messages : 65
Date d'inscription : 31/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Second Chapitre : Premiers travaux.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum