Orcan Damuulf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Orcan Damuulf

Message par Orcan Damuulf le Dim 3 Avr - 12:56

Orcan Damuulf ne connut pas la même enfance que d'autres. Sa famille, d'une forte bourgeoisie, l'avait tout à fait exilé du monde extérieur dès sa naissance. Son seul contact était son maître d'arme, Joynis, qui lui apprit le maniement de l'épée, du sabre et, plus curieusement, de divers instruments de musique, dont la luth qui devint l'instrument préféré d'Orcan. Ses parents voulaient qu'il devienne quelqu'un d'important, à en juger par cette secrète éducation.

La famille Damuulf fut prise à partie pour une affaire de haute trahison, à la suite de la chute de Briaucélate, une cité si fortement édifiée que personne n'avait cru capable les forces chaotiques de s'en emparer. Des traîtres avaient ouvert les portes pendant la nuit, après avoir tellement enivré les gardes que ceux-ci en moururent. Les Dammulf faisaient à l'époque de nombreux jaloux : ils étaient riches et influents; et de plus, ils étaient l'une des rares familles qui s'étaient tirées sauves de l'assaut. Ils furent accusés à l'unanimité.

Le procès dura quelques mois et s'enlisa. Les Damuulf s'étaient installés dans une nouvelle ville et restés discrets. Mais les familles rivales, frustrées d'une instruction si molle, décidèrent d'aller faire justice eux-même. Une dizaine de soldats, des mercenaires brutaux et sans scrupules, pénètrent sous leur ordre dans la résidence Damuulf, ils tuèrent le père et les six gardes, le majordome et la gouvernante, ainsi qu'un prêtre qui était venu rendre visite à la famille. Ils s'amusèrent avec la mère et la fille avant de les égorger. Personne ne connaissait alors l'existence d'Orcan, aussi il ne fut pas découvert ni recherché. Il se trouvait alors dans la cave, endormi et inconscient des derniers moments de sa famille à quelques mètres au dessus de lui.

N'ayant jamais connu les projets de ses parents vis-à-vis de lui, seul avec sa propre haine et son désir de vengeance, sa profonde tristesse et sa noire colère, le jeune Orcan dut se forger lui-même. Contre un monde extérieur qui ne se doutait même pas de son existence, il dut feindre longtemps un lointain cousinage, une coïncidence, avec cette famille si honorable pourtant haïe par tous. Il garda pourtant son nom de famille, il ne voulait pas se parer d'une fausse identité, il voulait être lui-même, cela malgré les inconvénients de ce "nom de traître".

La première chose qu'il aima sur ce monde qui s'ouvrit à lui fut la musique. Elle lui permit d'exprimer d'anciens sentiments refoulés, dont il ne pouvait parler directement au risque de se dévoiler.

Il fut donc barde et soldat, gagna maintes batailles et maints cœurs. Mais lorsque les ténèbres se mirent à engloutir le monde, il rêva. Et d'autres rêvèrent avec lui.

Un rêve lointain et incertain,

Csertiona...
avatar
Orcan Damuulf
Noble

Messages : 126
Date d'inscription : 20/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://csertiona.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum